À la rencontre de ...

Après 32 ans à Paris, ce fut le grand saut dans la campagne du sud-Mayenne pour Blandine et Daniel Delpech. Et le sauvetage d’une vieille ferme du XVIe siècle. Mais ce n’était pas encore assez. « Une annonce parue dans l’hebdomadaire local m’a subjuguée : la mise en vente, dans le nord du département, d’un château abandonné. Un 1er février maussade, nous l’avons longuement visité. J’ai dit : nous vendons tout et nous faisons cette folie. »

Son mari, ancien architecte, a suivi. « Je désirais, dit-elle, que nous nous plongions dans cette restauration, en faisant tous les travaux nous-mêmes, pour redonner une vie à ce lieu caché, au charme fou. »

 

Blandine Delpech Château De La Chasse GuerreBlandine Delpech Château De La Chasse Guerre
Blandine Delpech

« Nous n’imaginions pas des gens venir chez nous, partager notre aventure, découvrir les ruines de la Chasse-Guerre que nous avons relevées. Mais nos enfants y croyaient. Dès le lendemain de la première annonce, nous avions des hôtes et cela ne s’est plus arrêté. Sans expérience de l’accueil, nous avons fait comme lorsque nous recevons des amis. Nos visiteurs sont nos amis d’un soir. Accueillir, est un échange humain, un partage authentique qui nous va bien. »

Elle aime
  • L'âme des pierre
  • L'authenticité
  • Vous recevoir en amis

Estampille Slowlydays

« VOUS ÊTES ACCUEILLIS PAR LE LIEU »

Les Delpech ont travaillé, dur, de leurs mains pour faire de ce château ruiné, un lieu de séjour enchanté où ils ont aménagé trois chambres d’hôtes.

Entre les parties restaurées et les vestiges de l’architecture défensive, la Chasse-Guerre offre un étonnant équilibre : « Dès que vous franchissez le porche d’entrée, vous êtes accueillis par le lieu. Il est magique. Les ruines imposent sérénité et calme, les pressions extérieures s’envolent. À l’origine, c’était un château de repli, accueillant les gens dans les périodes troubles. Il vous ouvre les bras pour vous protéger. Je ne connaissais pas son histoire, mais je la ressentais au fond de moi. Les pierres, leur histoire, l’architecture constituent mon centre de vie depuis toujours. »

 

 

 

 

« LES VISITEURS DONNENT LE TON »

« J’éprouve toujours un peu de stress avant l’arrivée de nos visiteurs. Mais dès qu’ils sont là, tout va bien. Ce sont eux qui donnent le ton, en fonction de leurs attentes, leurs questions. Nous faisons table d’hôte, quelque chose de simple, de naturel, comme lorsque l’on cuisine pour des amis de passage. Cela s’est imposé naturellement parce qu’une fois installés, les gens n’ont plus envie de ressortir. C’est au moment des repas que l’on échange le plus.

La discussion reprend souvent au petit-déjeuner avant que nous ne fassions le tour du domaine. Souvent, les gens rêvent d’un projet comme le nôtre et n’osent pas se lancer. Si nous pouvons leur transmettre un peu d’énergie et de confiance… »

 

Les engagements

de Blandine et de Daniel

 

L’idée qu’un partage extérieur pourrait nous apporter une richesse supplémentaire fut émise par nos enfants.

Nous nous engageons à :

  • partager en toute simplicité
  • à transmettre nos passions, écouter, discuter, échanger nos expériences de vie
  • à conseiller des parcours touristiques adaptés, nos petites recettes, nos idées éco-responsables.

Pour le plaisir des repas au bon goût des fruits et légumes fraichement cueillis dans notre potager et du bon pain maison tout chaud, nous avons choisi de proposer le couvert pour ne pas interrompre ces moments de magie où l’hôte d’un jour devient l’ami d’un soir !

 

 

Blandine et Daniel

Où rencontrer

Blandine et Daniel

Son lieu favori en

Mayenne
Rando De Lancelot Au Pays De LassayRando De Lancelot Au Pays De Lassay Rando De Lancelot Au Pays De Lassay

« Le nord Mayenne ! Il faut se laisser porter par ce bocage et ses chemins creux, cette campagne profonde. Ces paysages étonnants, encore authentiques, ont une telle atmosphère. Quand on a adopté cette campagne, quand on va vers les gens qui y vivent, tout est beau. »