À la rencontre de ...

Globe-trotter au long cours, job trotter aussi ! Jacky Roux a fait de l’animation, enseigné l’économie, été chargé de formation dans une banque, cadre dans une mutuelle, hôtelier-restaurateur sur la côte de granit rose. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui, il est l’âme de la Grange Ô Belles, une authentique longère dont il a fait une étape accueillante. C’est la moto, passion de toujours, qui l’a attiré à une petite heure du Mans. Entre Sarthe et Mayenne, il a balancé et s’est posé à Champfrémont, au pied des Avaloirs. Le potentiel de la maison, la proximité de la RN12 et du nœud routier d’Alençon ont guidé son choix.

 

Jacky Roux La Grange ô Belle Jacky Roux La Grange ô Belle2 Jacky Roux La Grange ô Belle
Jacky Roux

« Ma maison d’hôtes est un lieu convivial. Les gens s’y sentent à l’aise, comme dans un autre chez soi. La salle à manger est vraiment la pièce à vivre, les lieux des échanges. C’est la campagne, avec les produits du verger, de la ferme. On vient pour prendre le temps de vivre, profitez des extérieurs quand il est fait beau. »

Il aime
  • La moto
  • La cuisine
  • La campagne

Estampille Slowlydays

Des gens bienveillants

« Cette campagne est calme et reposante. J’ai des voisins, mais pas tout près. Un puits, un étang, des sources. Devant la maison, un hectare de verger et de jardin, à l’arrière deux hectares de prairies…

Je m’y suis tout de suite senti chez moi. Pour l’aménagement, j’ai fait travailler les artisans des environs et cela m’a ouvert des portes. Les gens d’ici sont très accueillants, très simples. Je dirais qu’ils sont bienveillants. »

 

 

 

 

Les passionnés de moto ont trouvé très vite le chemin de la Grange Ô Belles. Que ce soit pour se rapprocher du circuit Bugatti du Mans ou pour une halte entre amis ou en famille au cours d’une randonnée. Mais ils ne sont pas seuls.

« Je reçois souvent des gens à qui des visiteurs précédents ont recommandé la maison. C’est une vraie satisfaction. S’il faut préparer un repas à 22 h pour des gens qui vont arriver tard, je sais faire. J’aime cuisiner depuis toujours pour les gourmands et les gourmets. Je fais une cuisine de terroir avec les produits locaux que je prends chez les fermiers et sur les marchés. Mes plats sont inspirés de mes origines languedociennes, de mes longues années en Bretagne, de mes voyages à travers le monde… »

 

 

Les engagements

de Jacky

 

Voyageur, motard… passionné ! Mais pas que !!!

De retour à la maison, je m’engage à :

  • servir un petit-déjeuner aux aurores s’il le faut, concocter un souper aux petits oignons, même pour une personne.
  • faire en sorte que ma cuisine qui fait aussi salle à manger soit ouverte à tous pour discuter, pour le verre de bienvenue ou lors de la préparation des repas…
  • communiquer les recettes familiales, apprises très tôt de ma maman, aux hôtes intéressés pour qu’ils puissent les reproduire chez eux.
  • me fournir auprès des commerçants locaux, la ferme de la Trinité pour la tomme de Pail, le Jardin de Vaucillon pour les légumes et je fais confitures, compotes et desserts avec les fruits de mon verger.

Vous l’avez sûrement compris, mon moment préféré, c’est le repas, « qui symbolise le partage et la fraternité» (Marcel Pagnol).

 

 

 

Jacky

Où rencontrer

Jacky

Son lieu favori en

Mayenne
Verger Conservatoire Sainte Anne Verger Conservatoire Sainte Anne Verger Conservatoire Sainte Anne

« Je conseille deux beaux lieux tout proches et leurs produits : le verger conservatoire de Sainte-Anne de Champfrémont et la ferme de la Trinité à Saint-Julien des Églantiers où l’on produit la Tomme de Pail. »