Un des plus beaux villages de France

Grâce à la qualité patrimoniale, architecturale, urbanistique et environnementale du site, la "perle du Maine" est désormais le premier village classé de la Mayenne.

  • Sainte-Suzanne vue du tertre Ganne

    Sainte-Suzanne vue du tertre Ganne

    © Photo : Dominique Vernier

  • Sainte-Suzanne - Randonnée au Tertre Ganne

    Sainte-Suzanne - Randonnée au Tertre Ganne

    © Photo : Jean-Charles Druais

  • Sainte-Suzanne

    Sainte-Suzanne

    © Photo : Dominique Vernier

  • Sainte-Suzanne

    Sainte-Suzanne

    © Photo : Dominique Vernier

  • Sainte-Suzanne

    Sainte-Suzanne

    © Photo : Dominique Vernier

  • Sainte-Suzanne

    Sainte-Suzanne

    © Photo : Dominique Vernier

  • Sainte-Suzanne

    Sainte-Suzanne

    © Photo : Dominique Vernier

  • Sainte-Suzanne

    Sainte-Suzanne

    © Photo : Dominique Vernier

Cité médiévale au passé glorieux
Du haut de son promontoire et forte de ses dix siècles, Sainte Suzanne domine la vallée de l’Erve.
Ses remparts des XIVe et XVe siècles, restés quasi intacts ouvrent sur d'impressionnants panoramas des Coëvrons et de la forêt de Charnie.
Les remparts, le pont-levis et le château renaissance construit par Fouquet de la Varenne, un ministre d’Henri IV, ont retrouvé leurs lustres d’antan grâce aux efforts de mise en valeur entrepris depuis plusieurs années.
Le château est ouvert toute l'année et de nombreuses visites thématiques sont organisées dans l’enceinte de la forteresse.
Il faut se laisser guider par les petites ruelles qui vous conduisent à travers la cité ou en dehors, et emprunter les nombreux chemins de randonnée.

Le camp de Beugi, dit « camp des Anglais »
Guillaume le Conquérant, dans sa conquête du Maine, prit les places fortes du Mans, de Fresnay et de Beaumont, mais ne put jamais prendre Sainte-Suzanne, tenue par le Vicomte du Maine Hubert II de Beaumont ; il entreprit donc d’en faire le siège et construisit un camp retranché au lieu-dit Beugi, à 800m du donjon. Mais Hubert II résista victorieusement et Sainte-Suzanne est citée dans l’Histoire d’Angleterre comme le seul château que le Conquérant lui-même ne put jamais prendre.
Le camp de Beugi a récemment reçu le label européen « Architecture de terre remarquable »

Tertre Ganne, le « mont boisé »
En voiture ou à pied, rendez-vous au tertre Ganne, crête rocheuse située face à la forteresse et qui offre un panorama unique sur la cité.
Un chemin de randonnée escarpé permet d'y accéder. C'est le point de départ de plusieurs promenades balisées.

Le dolmen des Erves
Le dolmen des Erves est un des monuments mégalithiques les plus connus de la Mayenne, situé à 3km de Sainte-Suzanne.
De récentes fouilles archéologiques révèlent des origines datées de 5 à 6 siècles avant Jésus-Christ, ce qui en fait le monument mayennais le plus ancien.
Le dolmen se compose d'une chambre quadrangulaire, précédée d'un portique. Plusieurs ossements humains y ont été découverts.

Un Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine
L'aménagement du logis du château de Sainte-Suzanne en CIAP a nécessité d'importants travaux.
Une extension au style contemporain a été ajoutée afin de faciliter le cheminement du public.
Le centre est consacré au patrimoine mayennais dans son ensemble et sous toutes ses formes et présente plus particulièrement le territoire Coëvrons-Mayenne, devenu officiellement Pays d'Art et d'Histoire en 2005.

Le musée de l'Auditoire
Le musée de l'Auditoire installé dans l'ancien auditoire de justice du XVIIe siècle présente de Sainte-Suzanne, du Moyen Âge à la Révolution, grâce à des maquettes et objets authentiques dont une armure en fer du XVe siècle, la plus vieille d'Europe.