Eglise abbatiale d'Évron Un joyau d'architecture
© Pascal Beltrami

La Basilique d'Évron

À la fois romane et gothique, c’est un joyau d’architecture du Moyen Âge qui présente un véritable panorama de l’architecture médiévale religieuse du premier art roman au XIVesiècle. Sous le chœur de la basilique se cache une crypte construite il y a plus de mille ans.

La légende Notre dame de l’épine

L’origine de la construction de cette basilique est basée sur une légende selon laquelle un pèlerin revenu de Jérusalem au VIIème siècle assista à un miracle.
Le pèlerin venant de Terre Sainte rapportait du lait de la Vierge. Il se serait endormi au pied d’une aubépine après y avoir suspendu le coffret contenant la précieuse relique. L’arbre aurait alors grandi et le pèlerin n’aurait pu attraper le coffret à son réveil. Mais Hadouin, de passage en ce lieu, pria et l’aubépine se courba. L’évêque fit donc construire une église en l’honneur de la Vierge.
Ainsi aurait été fondée Notre-Dame-de-l’Épine, ou de l’Aubépine, qui devint un centre de pèlerinage et une abbaye bénédictine.

La Basilique d’Evron au fil des siècles

Lieu de pèlerinage important, cette abbaye fondée au 7e s. fut sans cesse remaniée jusqu’au 18e s.

Elle offre aux visiteurs et pèlerins la possibilité de découvrir de nombreux chefs-d’œuvre : sa crypte construite il y a plus de mille ans, son imposante nef romane, son cœur gothique, ses peintures murales, sa chapelle Saint-Crépin, ses reliques , ses vitraux …et surtout la pièce maîtresse de la basilique : la magnifique statue de Notre-Dame de l’Épine, en chêne, revêtu de lames d’argent et de vermeille en repoussé.

 

Festival des Arts Sacrés à Evron Festival des Arts Sacrés à Evron Festival des Arts Sacrés à Evron

Le saviez-vous ?

Début juillet, la basilique d’Évron accueille un festival d’Arts Sacrés proposant concerts de musique, expositions et conférences.

Créé en 2003 pour faire [re]découvrir le patrimoine exceptionnel de la Basilique d’Évron au public, le festival offre un temps de rencontres entre un site, la Basilique Notre Dame de l’Épine, un public et des arts issus de traditions millénaires.

Suivre notre actualité