À la rencontre de ...

Une petite boutique partagée à Sainte-Suzanne, des pièces exposées au centre d’art de la cité gallo-romaine de Jublains, un projet de lieu culturel avec la mairie de son village de Bais…
Nicolas Mareau, de retour en Mayenne, met une belle énergie à faire connaître son artisanat d’art : « Tourneur sur bois, c’est un métier rare, en France comme en Europe. J’aime travailler cette matière, sublimer des bois abîmés dont personne ne veut. »

Nicolas Mareau Maison Atelier De Viviane Et Nicolas ©cécile Clément Office De Tourisme Sainte Suzanne Les Coëvrons
Nicolas Mareau

« Tourneur sur bois, c’est un métier rare, en France comme en Europe. J’aime travailler cette matière, sublimer des bois abîmés dont personne ne veut. »

Il aime
  • LE CALME
  • LA NATURE
  • LA RIGUEUR À L'ATELIER

Estampille Slowlydays

Un métier rare

Au début, ce fut un moyen de couper avec le métier, exigeant psychologiquement, d’éducateur en foyer pour personnes handicapées. Une formation courte pour le déclic, une formation longue pour faire les choses sérieusement.
Du matériel et un atelier dans le garage, d’abord dans sa Mayenne puis au Pays basque. Là où, au tournant de la quarantaine, il franchit le pas : « Tout le monde me disait : tu fais de jolies pièces, qu’est-ce tu attends ? »
D’expositions en collaborations, un jour il rencontre une plasticienne originaire du Pays Basque qui connaît la Mayenne et en a aimé les paysages. Lorsque, après avoir co-créé, ils ont décidé de cohabiter, l’idée de la Mayenne s’est imposée : « Nous avons trouvé la maison idéale pour vivre, travailler et recevoir nos stagiaires. »

« PLUS C’EST DIFFICILE, PLUS C’EST JOLI »

Avec un bois sec, récupéré et laissé au repos dans son stock, Nicolas va réaliser des pièces classiques, coupes, boîtes ; du mobilier également.
D’un bois plus vert, issu par exemple des tailles des solides arbres du bocage environnant, il va explorer toutes les possibilités pour concevoir, par exemple, des lampes d’art, utilisant les ouvertures naturelles pour diffuser la lumière…
« J’aime adapter chaque réalisation aux qualités et aux défauts de l’essence travaillée. Plus le morceau de bois est difficile, plus c’est joli au final. »

« ÉVEILLER LA CRÉATIVITÉ »

Ancien Aide Médico Psychologique (il animait déjà un atelier bois), Nicolas s’est véritablement investi dans les stages avec les opportunités offertes par les nouveaux rythmes scolaires.
Ses qualités de pédagogue, désireux « d’éveiller la créativité des enfants » et son bonheur de partager un savoir-faire pas si connu y trouvent leur compte. Temps de découverte ou d’initiation au travail du bois et ateliers de réalisation de petites pièces « s’adressent aussi bien qu’aux enfants, qu’à une famille qui veut pratiquer une activité ensemble.
Bien sûr, je me charge des coupes dangereuses. »
Les ateliers bois peuvent accueillir de trois à quatre personnes ; les initiations à la technique du tournage sur bois sont individualisées pour une meilleure approche.

Les engagements

de Nicolas

En vous ouvrant les portes de mon atelier de manière intimiste ainsi que de mon univers créatif, je vous invite à partager mon goût pour cette matière vivante, ma sensibilité et mon savoir-faire au travers des ateliers que je propose.

A votre écoute et dans le respect de la matière, je vous accompagne dans la réalisation de votre projet en prenant le temps de découvrir le travail du bois (par le toucher, l’observation de ses aspérités et de son veinage…).

Bien conscient que le bois, ressource que j’utilise, n’ai pas inépuisable, je cherche localement à récupérer des morceaux atypiques et imparfaits. Je m’applique à les optimiser, à les transcender pour créer des pièces uniques.

 


Nicolas

Où rencontrer

Nicolas

Son lieu favori en

Mayenne
Sainte Suzanne Photo Drone 1

Nicolas et Viviane ont eu un coup de cœur pour le site de Sainte-Suzanne, que Nicolas élargit volontiers à « l’ensemble du nord-est de la Mayenne, des collines des Coëvrons au massif des Avaloirs. »

D'autres

Gens d'ici
Suivre notre actualité