À la rencontre de ...

C’est parce que le mari, vétérinaire, voulait exercer sous de nouveaux horizons, que les Philips, venus de Belgique, se sont installés en France en 2006.
Pour Sara, alors jeune maman, non francophone, ayant quitté sa carrière, les débuts sont un peu difficiles.
« Mais je dois dire que nous avons été très bien accueillis. Je me suis toujours sentie bienvenue à Gorron et en Mayenne. » Aujourd’hui Sara, avec sa première chambre d’hôtes, fait partie de ceux qui accueillent. Modeste, elle évoque peu sa carrière de danseuse (académie royale de Belgique, institut supérieur de la danse) et de chorégraphe.
Elle enseigne la danse classique et le Pilates à l’école de danse locale.

Portrait Sara Philips Chambre D'hôtes Le Verger Gorron
Sara Philips

« Nous avons construit notre maison à ossature bois et aux lignes très contemporaines à Gorron. C’est en ville, à un kilomètre du centre, mais c’est comme à la campagne parce qu’un grand champ isole la maison. Notre terrasse sud s’ouvre sur un espace boisé. Le lieu s’appelant le Verger, nous avons planté des arbres fruitiers autour de la maison. Avec notre chambre d’hôtes « Prunier », nous proposons un accueil simple et chaleureux et aimons faire partager nos découvertes des environs. »

Elle aime
  • LA DANSE
  • LES SPECTACLES ET LA CULTURE
  • VOYAGER EN FAMILLE

Estampille Slowlydays

LES PUBLICITÉS EN ANGLAIS

Cette région de Gorron et plus largement du bocage mayennais n’a pas manqué de charmer Sara.
De la surprendre aussi, notamment par sa forte colonie de résidents anglais qui ont contribué à la vitalité économique de certains villages : « Lorsque je suis arrivée, je ne comprenais pas pourquoi les publicités sonores de la grande surface étaient en anglais…
Il y a effectivement beaucoup d’anglais dans ce coin de France. »

 

ATTIRER LES FANS DE VÉLO

« Les Belges et les Néerlandais vont plus au sud et connaissent peu la Mayenne.
C’est dommage parce que les paysages et les balades à faire sur nos petites routes plairaient beaucoup à ces grands fans de vélo, comme nous le sommes nous-mêmes.
Ce serait le moyen de les attirer dans notre région.
Si mon activité devait se développer, je pense que je privilégierais l’accueil des cyclistes.
Nous sommes d’ailleurs sur l’itinéraire du Paris – Brest, la célèbre épreuve cyclotouriste. »

DU LOCAL AU PETIT-DÉJEUNER

Avec une présence sur un site de réservation qui fait référence, la chambre d’hôtes aux tons prune, en harmonie avec le verger attenant, ouverte en 2018, connaît un beau succès.
L’accueil trilingue y contribue : « Mais je n’ai pas cherché spécialement la clientèle étrangère.
La semaine, les commerciaux sont au rendez-vous, la fréquentation du week-end est davantage liée aux événements, familiaux par exemple.
Les produits locaux que nous proposons au petit-déjeuner plaisent beaucoup.
Il arrive que nos visiteurs veuillent les acheter, comme le miel des apiculteurs des environs. »

Les engagements

Sara

 

L’idée qu’un partage extérieur pourrait nous apporter une richesse supplémentaire fut émise par nos enfants.

Passionnée de voyage je me suis toujours intéressée aux gens de différents pays, je parle et j’accueille en Français, Néerlandais et Anglais.

Notre maison se veut accueillante et éco-responsable, nous avons fait le choix d’une construction en ossature bois et de la géothermie comme énergie renouvelable.

Nous vous invitons à prendre l’air dans notre jardin et rencontrer nos deux ânesses, Olive et Clochette, et notre mouton, Délicatesse dans notre champ.

J’essaie de servir un petit déjeuner avec des produits de qualité, le pain et les viennoiseries sont de la boulangerie locale, les œufs de mes propres poules, Fluffy, Flic et Flac, le miel des apiculteurs locaux et le lait des petites laiteries du secteur.

Nous partageons mon mari et moi, avec nos hôtes cyclistes, la passion du vélo, nous aidons et conseillons de jolies boucles dans le Bocage Mayennais que nous avons testés.

J’aime l’échange et le contact avec les voyageurs et leur faire sentir que « chez moi c’est aussi chez eux ».

Sara

Où rencontrer

Sara

Son lieu favori en

Mayenne
Fontaine Daniel Fontaine Daniel Cp Leblogcashpistache Mayenne Tourisme 1920px

« Fontaine-Daniel : le tour de l’étang est la première balade que j’ai faite en Mayenne. J’y retourne régulièrement et je trouve le village toujours aussi joli.

D'autres

Gens d'ici