À la rencontre de ...

Lorsque, au moment de choisir une formation post-bac, la jeune mayennaise a émis l’idée d’apprendre à tailler la pierre, on lui a dit de penser à des choses plus raisonnables.
Elle aimait le patrimoine, elle a choisi la faculté d’histoire, le temps de réfléchir à la suite. Son service civique lui a donné l’opportunité de rejoindre des chantiers internationaux de… taille de pierre et de participer à la restauration des monuments historiques ! Ce qu’elle continuera à faire en se formant (CAP, BEP) dans une entreprise spécialisée qui œuvre sur des chantiers majeurs : cathédrale et château d’Angers, églises en région parisienne…

 

 

 

Aline Jugé - Le Petit Menhir
Aline

« Faire découvrir le métier de tailleur de pierre au grand public : la transmission, le partage expérience sont à l’origine de mes ateliers. Nous sommes peu nombreux aujourd’hui à pratiquer ce métier qui peut disparaître si nous ne le valorisons pas. En montrant que la taille de la pierre n’est pas réservée à quelques maçons bourrus, on pourra peut-être faire naître des vocations artisanales. D’ailleurs, mon premier public est féminin et très jeune. »

Elle aime
  • LA COUTURE POUR CRÉER SES VÊTEMENTS
  • LES PIERRES DU PATRIMOINE

Estampille Slowlydays

« DE LA TAILLE À LA SCULPTURE »

Mais le quotidien du tailleur de pierre n’est pas fait que du dialogue avec la matière : « Il y a aussi du travail de maçon, des échafaudages à monter… Cela me plaisait moins. Surtout, le tailleur doit s’en tenir à des moulures, des formes assez basiques et ne peut pas sculpter, s’attaquer aux formes du vivant : personnages, animaux, végétation. J’avais envie de faire ça aussi. »
C’est en apprenant la sculpture ornementale sur le patrimoine qu’est venue l’idée de former à son tour.
Pour le faire à sa manière, souriante mais décidée, forte des obstacles surmontés, elle a créé sa propre entreprise et rejoint le Forum des métiers d’art du site gallo-romain de Jublains. « L’attache historique est hyper intéressante et plusieurs autres artisanes d’art sont installées dans le village. »

« SORTIR QUELQUE CHOSE D’UN BLOC DE PIERRE »

Dans l’atelier, Aline fait tailler le tuffeau des carrières des bords de Loire.
« L’engouement des premières semaines d’ouverture m’a montré que cette découverte plaisait, qu’il y a un réel intérêt auprès du public. Mes stagiaires sont des filles en majorité. Elles viennent chercher quelque chose de nouveau et découvrent la fierté de sortir quelque chose d’un bloc de pierre. »
Mettant en avant l’expérience acquise sur les chantiers et les prix obtenus, dont celui de l’Institut national des métiers d’arts, la jeune artisane (elle n’a pas trente ans) se déplace dans les écoles avec ses outils et ses pierres.
Elle anime des chantiers participatifs sur le site d’Echologia à Louverné.
S’il est encore tôt pour en parler, sachez aussi qu’elle réalise « quelques pièces » en travaillant le marbre.
À suivre !

Les engagements d'

Aline

 

Mon activité repose sur la transmission et l’échange autour du métier ancien de tailleur de pierre.
Je partage mes connaissances et techniques de sculpture dans le but que chacun puisse réaliser une œuvre ou un objet en pierre qu’il souhaite et qui lui ressemble, mais surtout pour révéler le potentiel artistique de chaque personne au travers de cette activité.
J’aime partager plus que la taille de pierre : des astuces pour le dessin d’art, des notions d’architecture, des livres sur l’art… À l’atelier, il y a aussi des feuilles à dessin, pleins de crayons, de l’argile, du plâtre pour laisser place à votre imagination. Afin de donner encore plus de sens à mon travail, tout mon outillage et ma matière première viennent d’entreprises situées à moins de 150 km. J’aime pouvoir valoriser leur savoir-faire.
L’atelier est grand ouvert ! Les participants comme les curieux peuvent entrer et voir ce qui s’y passe.

Aline

Où rencontrer

Aline

Son lieu favori en

Mayenne
Daon

« J’ai habité sur les bords de la Mayenne, près de Daon, à la limite de l’Anjou. J’ai adoré le village, les panoramas sur la rivière, le chemin de halage, les balades en canoë. »

 

 

D'autres

Gens d'ici
Suivre notre actualité