Le cidre
© Philippe CAHAREL

La Mayenne, l'autre pays du cidre

Du "coup d’cit" au "sydre" d’exception

Aux XVIe et XVIIe siècles, les vergers ont supplanté progressivement les vignes défaillantes. En Mayenne, le cidre a fait le bonheur de nombreuses générations de journaliers et d’ouvriers agricoles… Puis la production cidricole a décliné, devenant marginale.
Elle aurait pu s’éteindre si, depuis quelques générations, des familles n’avaient pas replanté, sélectionné, produit avec talent.

Aujourd’hui, la Mayenne se distingue par la qualité de ses cidres, jus de pomme, pommeaux.

Retrouvez ces produits de qualité (souvent primés au Salon de l’agriculture) à la table des restaurants et des crêperies, chez les cavistes et dans les commerces de bouche, sur les marchés de terroir… Mieux encore, rendez visite aux cidriculteurs mayennais.

La ferme du Pressoir, depuis cinq générations

Un terroir privilégié, l’exposition idéale des vergers, une rigoureuse sélection de variétés anciennes et, surtout, le savoir-faire de cinq générations ont « fait » la ferme du Pressoir à Craon. La visite — les immenses tonneaux sont impressionnants — est un voyage au cœur de cette saga familiale. Chez Sonia et Rémy Viel, tradition rime avec innovation : aux cidres, pommeau, poiré et jus de pomme s’ajoutent les eaux de vie, liqueurs, chips de pomme, pommé (confiture à l’ancienne). Et une spécialité rare, le cidre de glace, obtenu avec le froid naturel. Nouveau : la spiruline, une algue d’eau douce aussi naturelle qu’énergétique.

La ferme du Theil, la tradition retrouvée

D’un cidre de consommation familiale à une production commerciale de référence, c’est la belle histoire des Rouland, les parents hier, leurs fils aujourd’hui.

Entre Vallée de la Mayenne et Vallée de l’Ernée, ils cultivent authenticité, qualité et régularité de production. L’écosystème maîtrisé est la meilleure protection des vergers de basses et hautes tiges.

Dans la ferme familiale, typique du Maine, découvrez l’univers cidricole et la diversité des produits : cidre brut ou doux, pommeau, poiré et « Fine du Maine », jus de pomme, pomm’bulles, vinaigre…

 

Éric Bordelet, « sydriculteur »

Éric Bordelet, ancien sommelier (Dutournier, Passard), est revenu sur la ferme familiale de Charchigné, aux confins de l’Orne et de la Mayenne. Culture biologique et biodynamie sublime la diversité pomologique du verger patiemment recréé.

Dans ses caves conçues comme les meilleurs chais viticoles, la création de chacun des « sidres » allie respect des propriétés de chaque fruit et fermentation naturelle ancestrale. Au pied du château de Hauteville (un « Downton Abbey » à l’histoire tragique), Éric Bordelet, sa famille et son équipe, donnent au cidre ses lettres de noblesse.

On retrouve ses sidres, poirés, cormé (cidre de cormes), jus de pomme sur les tables des plus grands restaurants, alliés à des plats d’exception, dans les caves, commerces de bouche et épiceries fines.

Le cidre à son musée

De la récolte à la distillation vous saurez tout sur la fabrication du cidre et de ses dérivés.
Au domaine de la Duretière, à Melleray-la-Vallée, vous êtes au cœur du sujet : chez un producteur de l’aire des cidres, poirés et calvados AOC du Domfrontais. Après la visite du nouvel espace muséographique, prenez le temps d’un échange convivial autour de la dégustation (boutique).
Dans cette Haute-Mayenne aux accents normands, découvrez, sur le site bucolique de Sainte-Anne de Champfrémont, le Verger conservatoire aux 70 variétés de pommiers et 20 de poiriers.

Le Pommeau Du Maine Ferme Du Pressoir Le Pommeau Du Maine Ferme Du Pressoir Le Pommeau Du Maine Ferme Du Pressoir

Le saviez-vous ?

Pommeau du Maine, un apéritif AOC.
70% jus de pommes à tanin, 30% de pommes acidulées et un soupçon d’eau de vie de cidre : le pommeau du Maine est issu des meilleures variétés des vergers hautes tiges.
Les efforts des producteurs mayennais ont permis au pommeau du Maine d’obtenir une appellation d’origine contrôlée. Légèrement plus sucré et rond que ses cousins normands et bretons, il se boit frais à l’apéritif et peut accompagner votre repas.

 

Jacques B.

Où trouver nos

produits locaux
Suivre notre actualité