Journée mondiale des animaux : Les actions du Refuge de l’Arche
Refuge animalier de l'Arche - LéopardRefuge animalier de l'Arche - Léopard

Journée mondiale des animaux : Les actions du Refuge de l’Arche

Si aujourd’hui on connait le Refuge de l’Arche, on réalise encore mal le rôle primordial que joue cette association dans le domaine du bien être animal. Ce lieu de sauvetage est un havre de douceur et de paix pour les animaux et oiseaux exotiques, sauvages et domestiques.

Publié le 4 octobre 2021

1. Le Refuge en bref.

Créé il y a maintenant plus de 40 ans, il a pour vocation de soigner et recueillir des animaux aux parcours chaotiques, et de sensibiliser le public à la condition animale. Aujourd’hui, il accueille environ 1000 pensionnaires pour une centaine d’espèces différentes et de leur offrent un cadre de vie paisible et adapté aux besoins de chaque espèce.

Il recueille des animaux :

  • Sauvages non domestiqués achetés ou importés par des particuliers, issus de zoos, de laboratoires ou de cirques saisis par les autorités
  • Exotiques domestiqués devenus trop « vieux », trop « encombrants » pour leurs propriétaires
  • De la faune sauvage locale retrouvés blessés dans la nature

Le refuge est à l’origine de belles histoires, à l’image de celle du Lion Baringo, décédé en Juin de cette année :
 
A peine âgé de trois semaines, en 2004, Baringo tombe du camion d’un cirque en route pour la Mayenne. Un habitant du coin, qui découvre avec surprise que la petite boule de poils égarée dans le fossé n’est ni un chien, ni un renard mais un lionceau affamé, le recueille, lui donne du lait, puis avertit le maire de sa commune et un vétérinaire. Confié au Refuge de l’Arche, Baringo vivra 17 belles années au refuge.

2. Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, le bien être animal est plus que jamais d’actualité. Le refuge continue d’œuvrer pour aider les animaux.

L’arrivée imminente d’un nouveau tigre au refuge et plus largement les accueils qu’ils anticipent dans les années à venir à la suite de la Loi Barbara Pompili sur le bien-être animal qui annonce la fin progressive de la faune sauvage dans les cirques itinérants, oblige l’association à repenser et réaménager ses espaces. A propos de ce nouveau tigre, Hugues Lemercier (Directeur du Refuge de l’Arche) et Alexandra Hau (Chargée de communication du Refuge de l’Arche) nous expliquent que le temps d’adaptation de ces félins est plus long que celui d’autres animaux sauvages. Il aura donc besoin pendant quelques jours d’un enclos individuel, le temps de savoir s’il est en mesure de cohabiter avec un second tigre, déjà présent au refuge.

Cette perspective de nouveaux accueils demande donc de repenser une partie du refuge.  Le « Bâtiment des Herbivores » dernier aménagement en date a par exemple été conçu dans le but de regrouper entre autre les autruches et les buffles dans un esprit « Savane » qui permettra éventuellement d’accueillir par la suite des zèbres ou d’autres herbivores.

3. Comment soutenir le refuge ?

Pour soutenir le Refuge, nous vous invitons à aller le visiter. Il est ouvert toute l’année pour les groupes et les individuels, et met en place des évènements et des animations régulièrement. Il a par exemple accueilli hier le Festival de la BD « Il était une fois au Pays de Château-Gontier… » et inaugurera à la fin du mois d’octobre les fresques du grapheur rennais Aéro lors d’un vernissage.

Vous pourrez également les retrouver ce samedi 9 octobre au Forum de la protection animale à Cesson-Sévigné.

BONUS :

Apprenez à connaître les animaux avec le Refuge de l'Arche
Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

Découvrez la série vidéo « Apprendre avec le Refuge de l’Arche » pour faire connaître le monde animalier aux plus jeunes.

Les Restaurant et Les Hébergements

à proximité du refuge
Manger à proximité du Refuge de l'Arche
Dormir à proximité du Refuge de l'Arche
Suivre notre actualité