Tutoyer les cimes

Micro‑Aventure ‑ Tutoyer les cimes

Envie de partir à l’aventure et de prendre de la hauteur le temps d’un weekend ?
Au programme: Cabanes dans les arbres, accrobranche, tyrolienne et nature.
Vivez deux jours d’adrénaline et d’air pure !

TéoWeekend accrobranche et écolodge à l'Orbière

Après la fin du confinement, nous avons ressenti le besoin de prendre de l’air en famille, de se déconnecter. Nous voulions quitter la ville avec les enfants quelques jours pour prendre un grand bol de nature ! Après quelques recherches, nous avons découvert le domaine de l’Orbières. D’habitude, ce n’est pas facile de trouver un week-end qui plaise à tout le monde avec nos deux ados… Mais là, ça a été plutôt facile. En même temps, avec une cabane perchée dans les arbres à 3 mètres du sol es en plein milieu d’un parc de loisirs, ça fait l’unanimité en général.

 

Nous sommes arrivés en train le vendredi soir à Laval, et un taxi qui nous a déposé à l’Orbière, à 5 kilomètres de là.
Le cadre est magique, une belle forêt, traversée par une rivière et bordée par les champs qui accueillent les animaux du domaine. Nous sommes accueillis par l’équipe du parc, qui nous montrent le chemin jusqu’à la cabane, en nous donnant bien sûr, quelques conseils sur le fonctionnement et la sécurité.

Pour accéder au bas de la cabane, on traverse un petit pont en bois, nous avons bien fait de voyager léger !
Arrivée dans la cabane, le dépaysement est total : le cadre est enchanteur, nous avons l’impression d’être dans un film d’aventure, avec cet énorme arbre qui traverse notre logement. On s’installe, on visite, et on se prépare pour « Les vendredis de l’été » ou nous avons réservé une table. Pendant la période estivale, le domaine organise des barbecues-concerts tous les vendredis.
L’ambiance est plutôt chouette, et on en profite pour goûter les produits locaux qu’ils proposent. On achète quelques saucisses et des frites qu’on fait griller sur les barbecues mis à disposition.

Ce matin, réveil avec le chant des oiseaux, c’est agréable, ça change. Nous sortons sur la terrasse de la cabane, et nous apercevons en bas que notre panier petit dej a été livré. Les produits sont frais et délicieux, c’est top, on est prêt à attaquer une journée de crapahutage en haut des arbres.
Le matin, les parcours sont fermés, donc on décide d’aller se balader dans le parc avec ma femme. Nos deux ados eux, ont choisi l’option grasse mat’.
Le midi nous mangeons au snack de la base de loisirs, puis nous attaquons les parcours. On commence doucement, et on augmente la difficulté petit à petit, nous montons parfois jusqu’à 15 mètres de haut… « Ne regarde pas en bas », devint notre phrase de l’après-midi.
On se garde les tyroliennes géantes et le quick jump pour la fin : un saut dans le vide de 12 mètres, flippant !
J’ai bien passé 2 minutes sur la plateforme à hésiter avant de me lancer…

Nous rentrons à la cabane complètement lessivée de notre journée. On joue aux cartes et on discute en famille… Un moment simple, mais qui fait un bien fou !

Notre train repart dans l’après-midi. Nous avons un peu de temps après le petit dej, donc on décide de se tester sur un parcours d’orientation. Armés d’une carte et d’une boussole, nous avons 20 balises à retrouver un peu partout dans la forêt. Nous décidons d’y aller en mode compet’ : les gars contre les filles !
Pour marquer des points, on doit reproduire le dessin sur la grille de réponses, et décrire précisément ce que c’est.
Rendez-vous à 11h30 à l’accueil pour la correction.
Finalement, les filles nous battent de 3 points, tant pis ! Nous reprenons le taxi jusqu’à Laval mangeons à une crêperie proche de la gare avant de rentrer chez nous les batteries complètement rechargées.

Au Programme

Découverte du logement.
Soirée concert – Barbecue.
Nuit dans une cabane dans les arbres

Matin: Balade en forêt.
Après-midi: Parcours d’accrobranche

Course d’orientation.
Départ pour la gare de Laval.

Où se renseigner

Suivre notre actualité