À la rencontre de ...

Avant de retrouver la Mayenne dont il avait la nostalgie pour y créer — c’est le mot juste — l’Auberge des Remparts, Nicolas Cribier a travaillé 15 ans dans l’hôtellerie, en saison ou à l’année, sous toutes les latitudes et à tous les postes, « du zéro aux quatre étoiles ».
À Laval dit-il, « on est à la fois loin et proche de tout. En dix minutes, on est en forêt. En une heure et demie, à la mer ou à Paris. C’est exceptionnel ! »
Tout comme l’est son hôtel, aux portes du Laval médiéval.

 

Nicolas Cribier - Hôtel L'Auberge des Remparts à LavalNicolas Cribier - Hôtel L'Auberge des Remparts à LavalNicolas Cribier - Hôtel L'Auberge des Remparts à Laval
Nicolas Cribier

« Deux mots me font vibrer, hôtel et brocante. J’ai réussi à marier les deux. L’Auberge des Remparts, plus qu’un hôtel, c’est chez moi. J’accueille mes clients dans un cadre personnalisé qui me ressemble, composé d’objets et meubles chinés depuis 20 ans. Chaque jour est différent, mais j’ai la banane tous les matins : je n’ai pas l’impression de travailler.»

Il aime
  • Accueillir
  • Surprendre
  • Chiner

Estampille Slowlydays

Le plus ancien hôtel de la ville

Construit en 1607, des générations de Lavallois l’ont connu sous les noms du Grand Dauphin ou, plus récemment, de l’hôtel du Zeff. En l’appelant « Auberge des Remparts », Nicolas Cribier s’est inscrit dans cette histoire. À sa manière : « J’ai ouvert en 2004 mais il m’a fallu quelques années pour que l’hôtel ressemble exactement à ce que je voulais offrir à mes clients. »
Meubles, bibelots, ustensiles et appareils, venus des années 40, 50 et 60, livres et collections, sont mis en scène avec goût et imagination. Tout est inattendu mais chaque objet a trouvé sa place. À l’accueil, au salon, dans l’ambiance insolite et unique de chaque chambre, l’ensemble compose un cadre où l’on se sent bien, où l’on a envie de se poser.

 

 

 

LA MAYENNE AU PETIT DÉJEUNER

Entouré du « petit », son inséparable boxer de (bonne) compagnie et du bienveillant squelette Maurice (en smoking et haut de forme) l’ancien directeur, Nicolas accueille une clientèle éclectique qui a su découvrir cette hôtellerie à la fois chaleureuse et singulière, décalée et professionnelle.

S’il ne propose pas de restauration (les restaurants sont à deux pas), il met un point d’honneur à servir des petits déjeuners très mayennais : jus de pomme d’Entrammes, charcuterie de Saulges, fromages du cru, confitures maison…

Les engagements

de Nicolas

Il était une fois le plus vieil hôtel de Laval : L’Auberge des Remparts !

Je m’engage à :

  • ce que vous trouviez dans mon hôtel, un lieu singulier d’échange et de partage. Cet hôtel, raconte l’histoire de nos vies au travers d’objets que j’ai chiné un à un depuis plus de 20 ans.
  • ce que les produits d’accueil ne soient volontairement pas emballés afin de minimiser notre impact sur l’environnement.
  • vous proposer des produits locaux au petit-déjeuner. Le fromage d’Entrammes, le beurre au lait cru de Chantrigné, les charcuteries de Saulges accompagnent idéalement les confitures et pâtisseries que je vous prépare tout au long des saisons pour vous régaler au petit-déjeuner.

Nicolas

Où rencontrer

Nicolas

Son lieu favori en

Mayenne
Asinerie Bois Gamat - paysage

« Mon lieu fétiche, mon refuge, c’est le Bois-Gamats. On y est en 3 minutes et on en fait le tour en une heure. C’est aux portes de la ville, mais ce n’est déjà plus la ville. C’est ça Laval ! »