À la rencontre de ...

C’est en étudiant l’agronomie que Marie Cloteau est tombée dans la marmite de plantes grâce « La petite flore » du botaniste Gaston Bonnier.
Les tisanes et les rencontres ont fait le reste…
Son jardin, ouvert au public lors de stages de découverte, se situe sur les pentes du Montaigu, l’un des sites les plus pittoresques de la Mayenne.
Marie et son compagnon Thierry, éleveur de vaches allaitantes, ont choisi cette ferme il y a trente ans pour sa qualité environnementale bocagère. Les plantes, aromatiques, médicinales… du jardin de Marie ont trouvé leur place dans cet équilibre bénéfique entre le « cultivé » et le « sauvage ».

 

Portrait Marie Cloteau A La Rencontre Des Plantes Portrait Marie Cloteau A La Rencontre Des Plantes Portrait Marie Cloteau A La Rencontre Des Plantes
Marie Cloteau-Girard

« Je propose aux humains de retisser le lien avec les plantes sauvages qui les entourent, de prendre conscience que nous sommes, humblement, une espèce parmi des milliards d’autres. Je suscite un échange sur le regard qu’ont les gens sur les plantes, sur leur rapport au végétal, pour amener au questionnement. »

Elle aime
  • Les Tisanes
  • Les Plantes
  • Le Dialogue

À la découverte des plantes

« J’ai découvert que les plantes servaient aussi à faire des infusions et j’ai commencé à échanger avec les gens qui récoltaient des herbes pour leurs tisanes.
Cela m’a amené à faire mes premières cueillettes, puis à cultiver différentes variétés pour récolter mes propres tisanes.»
Lorsque Marie a commencé à vendre ses surplus de récoltes, tout s’est enchaîné.

 

 

Marie s’est formée à l’herboristerie et à l’ethnobotanique pour approfondir ses découvertes.
Elle continue bien sûr de récolter, cueillir et fabriquer ses tisanes mais elle propose aussi désormais des stages, des animations et des formations en ethnobotanique : « Les actions que j’organise s’adresse souvent à un public averti, à des passionnés. Lorsque j’interviens à la demande d’une collectivité ou d’une association, il s’agit davantage de sensibiliser. Mais l’objectif est toujours de créer du lien. J’aime aller à la rencontre des gens, voir comment ils entretiennent leur petit coin de planète.
Lorsqu’on se laisse séduire, émerveiller par la beauté du vivant, on ne peut plus se comporter de la même façon. »

Son lieu favori en

Mayenne
Sainte Suzanne Sainte Suzanne Chammes Cp Philippe Caharel Mayenne Tourisme 1920px

« Venez dans les Coëvrons, là où ils sont les plus préservés, découvrir les beaux chemins bocagers, non goudronnés, protégés par une haie de chaque côté. Ce n’est plus si courant ! »

D'autres

Gens d'ici

Suivre notre actualité