Bannière Gens Dici

À la rencontre de ...

Une expression occitane, « A bisto de nas » (à vue de nez, à cause du panorama justement), pour baptiser un gîte mayennais : c’est inattendu, mais ça s’explique. Delphine et Ludovic, originaires de la Sarthe, ont commencé leur vie professionnelle et familiale en région parisienne. Comme beaucoup d’autres avant eux, ils ont eu besoin de grand air. « On s’est dit : « on plaque tout pour aller où le vent nous mènera ». Ce fut la région de Castelnaudary, aussi vantée que ventée, et la vue, par temps dégagé, sur les horizons pyrénéens. Une agréable parenthèse méridionale pour la famille qui a continué de s’y agrandir. Lorsqu’est arrivée la nécessité d’un nouveau challenge pour la famille qui les a attirés, presque à vue de nez de leurs proches de la Sarthe.

 

 

 

Delphine Et Ludovic BertrandDelphine Et Ludovic Bertrand
Delphine et Ludovic

« Notre maison et ses dépendances forment un hameau en pleine campagne. C’est dans l’une de ces bâtisses de pierre que nous avons aménagé, à notre goût, un gîte confortable que nous sommes en train de faire labelliser Accueil paysan. Nous sommes sur les hauteurs du bocage mayennais, à 250 mètres d’altitude. Ce paysage de vastes horizons, assez unique, est apprécié et jugé ressourçant par nos visiteurs. Ici, on peut oublier le temps. »

Ils aiment
  • NAGER
  • SE RESSOURCER AUPRÈS DES ARBRES
  • VIVRE AU NATUREL
  • APPRENDRE À FAIRE LEUR POTAGER

Estampille Slowlydays

LES GRANDS ESPACES

Dans le pays Cathare, Delphine et Ludovic ont aimé les horizons dégagés et les grands espaces. Dans cette Mayenne qu’ils ne connaissaient pas et sur laquelle ils avaient, disons-le, quelques aprioris, ils ont trouvé au seuil de leur nouvelle maison, un paysage vaste et ouvert, sans limites à Champeon. Les horizons du bocage s’élèvent rapidement, formant le premier balcon des « sommets » mayennais. Ils ont même eu droit, à leur arrivée en 2012, à quinze jours de neige sur la campagne…

DE LA VERDURE ET DE LA BIENVEILLANCE

C’est le plus souvent Delphine, par ailleurs éducatrice spécialisée, qui assure l’accueil des visiteurs, un accueil apprécié si l’on en croit les nombreux témoignages des familles passées par Champéon ces dernières années : « J’essaie de m’adapter aux attentes des uns et des autres. Nous avons de la verdure et de la bienveillance à leur offrir. Certains ont envie de parler et on peut rester des heures à discuter de nos parcours tout un chacun, de nos expériences, de nos produits, de cet environnement et de ce calme, exceptionnels. D’autres viennent prendre un bain de nature, se ressourcer. Parfois, l’hiver, ils apprécient juste de passer quelques jours devant la cheminée. »

Les engagements de

Ludovic et Delphine

Ici, on prend de la hauteur pour se ressourcer : pas un bruit, seulement le silence et le chant des oiseaux.

Nous préservons chaque jour cet environnement qui favorise le sentiment de quiétude et ainsi vous permet de couper du temps qui passe.

Nous avons du bonheur à vous faire découvrir la douceur de ce lieu : notre jardin fleuri, ses nombreuses essences botaniques, une vue panoramique de cette zone protégée, notre phyto épuration fondue dans la nature et la mare accessible pour pêcher ou faire un tour de barque.

Nous avons aménagé une terrasse pour que vous profitiez des beaux jours et partagiez un bon goûter avec le miel de nos ruches et notre jus de pommes. Et pendant les journées d’hiver, nous vous fournissons du bois pour apprécier un bon feu de cheminée.

Tous deux sensibles aux relations sociales, humaines et à la biodiversité, nous avons hâte de vous faire découvrir ce lieu, ses produits selon ce qu’offre dame nature. Nous aurons du plaisir à vous accueillir, vous orienter sur ce beau département qu’on M.

Delphine et Ludovic

Où rencontrer

Ludovic et Delphine

Leur lieu favori en

Mayenne
Butte Montaigu 007 Cp P.caharelButte Montaigu 007 Cp P.caharel

« Le Montaigu. Nous le conseillons très souvent à nos visiteurs. La vue, là-bas aussi, est impressionnante, à 360° sur la campagne et les collines de la Mayenne. Je le conseille toujours et j’aimerai y aller plus souvent … », dit Delphine.

D'autres

Gens d'ici

Suivre notre actualité