À la rencontre de ...

La jeune fille qui préférait fabriquer une armoire ou faire de la tapisserie plutôt que sortir avec les copines, s’est dirigée vers un bac pro artisanat et métiers d’art.
Logique, même si la formation s’avère trop cadrée pour ce caractère tonique et curieux d’apprentissage.
D’ailleurs, « je ne sais pas pourquoi, j’avais aussi très envie d’apprendre le commerce ».
Vendeuse conceptrice dans les cuisines, ce sera idéal pour tout concilier. Mais… elle réussit. Et se retrouve au fil des années à gérer des équipes et des budgets… Une impasse créative.
Le temps du projet personnel était venu, « pas une continuité, un accomplissement. »

 

 

 

Aurélie Lerioux La Maison D'aurélie à Bonchamp Lès Laval Carré ©mayenne Tourisme
Aurélie Lerioux

« Je voulais créer une bulle avec tout ce que j’aime, la personna-lisation de meubles, la confection et la couture, l’animation d’ateliers ouverts, mais aussi cette partie commerciale qui est une autre façon de garder le contact. C’est tout cela, La maison d’Aurélie, un lieu chaleureux et convivial où l’on se sent comme chez soi. »

Elle aime
  • AVOIR TOUS SES AMIS À LA MAISON
  • UN PEU DE SOLITUDE POUR PRENDRE DU RECUL

Estampille Slowlydays

TOUS LES MEUBLES FAITS MAISON

Ainsi nait un destin ! « La passion de mon grand-père était de réparer ou de créer à partir de rien.
Mais, pour une fillette qui aimait plus le papier et le bois que les poupées, l’atelier était un lieu plein de dangers dont on me condamnait accès.
Un jour j’ai bravé l’interdit. Mon grand-père a dit : « OK, tu peux venir avec moi ».
Il a fabriqué mon premier établi, m’a permis progressivement d’utiliser les outils.
Il bricolait aussi beaucoup avec mon père. Tout s’est fait naturellement.
Tous nos meubles, à part la cuisine, étaient faits maison ».
C’était déjà l’esprit de La Maison d’Aurélie.

UN LIEU QUI ME RESSEMBLE

Pour élaborer ce projet, Aurélie quitte sa carrière.
Pour faire le plein de confiance en apprenant à frapper aux portes, elle passe quelques mois dans l’immobilier.
Elle se fait accompagner dans sa réflexion par un coach de vie et « les bonnes personnes ».
Quant au lieu idéal, « je ne l’ai pas trouvé, alors j’ai transformé le sous-sol de ma maison en un espace chaleureux, convivial, qui me ressemble.
La Maison d’Aurélie, c’est partager ce que je suis, ce que je sais faire. »

DES STAGES POUR TRANSMETTRE

Avec le recul de quelques mois, Aurélie Lerioux s’avoue satisfaite de la curiosité des premiers clients et du public :
« Quand les gens rentrent dans l’atelier boutique, ils aiment cette atmosphère, mais viennent d’abord se rassurer sur mes compétences.
Ensuite ils apprécient que je les écoute, que j’aille chez eux pour mieux comprendre leurs attentes et les accompagner dans la personnalisation d’un meuble, d’un décor… »
Le relooking mobilier, la passion de la confection, des tissus d’ameublement, les créations sont aussi transmis et partagés au cours d’ateliers qui s’adaptent à chacun : découvrir, apprendre, se perfectionner, réaliser ensemble…

Les engagements d'

Aurélie

 

À travers les ateliers créatifs que je propose, je souhaite vous transmettre les bonnes bases, l’envie de faire par vous-même et surtout vous rassurer sur le fait que chacun peut réussir quel que soit ses compétences.

Je prends tout mon temps pour échanger et partager avec vous en toute convivialité.

Je vous permets de redonner vie aux meubles qui ont une histoire : ceux qui viennent de chez vous, ceux que l’on récupère dans les vides greniers ou ceux chinés par mes soins.

J’utilise des produits biosourcés, bienveillants à votre santé et celle de notre planète, ils sont fabriqués par une entreprise Française tenue par des femmes pour laquelle j’ai eu un vrai coup de cœur. Ce choix répond aussi à mon besoin de rendre accessible le relooking au plus grand nombre.

 

 

Aurélie

Son lieu favori en

Mayenne
St Berthevin Coupeau Web

« Le lieu de mon enfance et de mon adolescence : la vallée du Vicoin et le site de Coupeau à Saint-Berthevin, aux portes de Laval. J’adore y retourner et à chaque fois j’ai l’impression que cela me nourrit. »

Où rencontrer

Aurélie
D'autres

Gens d'ici

Suivre notre actualité