Bannière Gens Dici

À la rencontre de ...

Originaire de l’Orne (Flers), Anne-Flore Johan a découvert très tôt la Mayenne puisqu’elle y a fait ses études secondaires, à Mayenne, puis Laval. Juste après ses études supérieures au Mans, puis à Angers, c’est en Mayenne de nouveau qu’elle a trouvé un travail dans une grande fédération d’aide à la personne. Pendant plusieurs années, elle y a encadré les salariés et accompagné les bénévoles. « Lorsqu’il a fallu que je change de vie, c’est le hasard des belles rencontres qui m’a dirigée vers le bien-être. J’ai découvert qu’il existait une école de massage à Saint-Fort dans le sud de la Mayenne. J’ai fait une première formation et j’en ai enchaîné d’autres sur les techniques qui m’intéressaient. J’ai créé Belle Parenthèse au début de 2021. »

 

 

 

Anne Flore Johan©Anne Flore Johan©
Anne-Flore

« J’avais besoin de cette légitimité du diplôme pour m’installer. Je me suis formée aux différentes techniques du massage. Mais, pour moi, le massage est avant tout une porte d’entrée dans cet univers magique du bien-être qui connaît un si fort développement. Le massage n’est pas le but unique, c’est aussi un moyen. C’est un outil libérateur, comme peut l’être la parole. Il arrive que des personnes viennent pour un massage d’une heure et restent deux heures sans que l’on ait commencé le massage. Elles ont besoin de se (dé)livrer, de parler. Masseuse bien-être, oui bien sûr mais pas seulement. On crée du lien, c’est un temps d’échange. »

Elle aime
  • NE PAS SE DONNER DE LIMITES
  • MARCHER AVEC SES COPINES
  • ALLER À LA PISCINE

Estampille Slowlydays

BELLE PARENTHÈSE

Si Anne-Flore a pris un virage, ce n’est pas pour s’engager sur un chemin de traverse. Elle, qui s’avoue, « volontaire, d’un fort caractère », si ce n’est « ambitieuse », a gardé de ses années d’encadrement l’aptitude et le goût de fédérer et d’innover. « Je voulais dissocier les aspects personnel et professionnel, et donc ne pas travailler chez moi. J’ai rejoint, dans ma petite ville de Meslay-du-Maine, un cabinet voué au bien-être qui regroupe également une réflexologue, une kinésiologue et un éthiopathe. Cela nous apporte plus de visibilité et offre une complémentarité à nos clients. »

FAIRE VIVRE LA RURALITÉ

« Au-delà des échanges que nous pouvons avoir à l’échelle de notre cabinet, j’ai réussi à impulser une première dynamique d’un réseau professionnel du bien-être. Sur un territoire comme la Mayenne, il existe énormément d’offres dans ce domaine ; c’est ce que je veux mettre en lumière. Chacun d’entre nous ne peut pas forcément répondre entièrement à l’attente d’une personne qui nous contacte. Mais nous pouvons l’adresser à quelqu’un d’autre qui va l’aider. J’aurais pu m’installer à Laval mais il est important de contribuer à faire vivre la ruralité. Nous avons déjà organisé plusieurs événements ponctuels autour du bien-être dans de petites communes et nous allons continuer. Car il y a partout des activités et des gens formidables à découvrir ».

Les engagements d'

Anne-Flore

Je propose des massages intuitifs et énergétiques en m’adaptant aux besoins des personnes que je reçois. J’apporte une réelle écoute et le massage est ensuite un outil pour libérer la personne. En organisant des évènements bien-être, je souhaite mettre en lumière d’autres professionnels existants sur le territoire, car il m’est aussi cher de créer du lien et de fédérer les entrepreneurs pour permettre à la population de s’offrir un réel temps de bien-être. J’aime à dire aujourd’hui que mon métier consiste à mettre des paillettes dans la vie des gens et que ces derniers les transmettent à leur tour.

Anne-Flore

Son lieu favori en

Mayenne
Canyon De Saulges pas japonais

« Saulges ! Le pas japonais et ses grosses pierres qui forment un pont dans la rivière, près des grottes : c’est le lieu où j’aime me poser. J’y emmène tout le monde. On y a va très souvent et on a fait toutes les balades du site, le canyon en particulier. »

Où rencontrer

Anne-Flore
D'autres

Gens d'ici

Suivre notre actualité